La Chastelaine de Vergy

Posted in Non classé on février 25, 2000

Le poème de La Chastelaine de Vergi est l’un des joyaux de la littérature française du Moyen Age (Gaston Raynaud). Ce roman d’amour courtois a peut-être été écrit par un Picard, vers l’an 1240.

… La châtelaine de Vergy s’éprend d’un beau chevalier, compagnon du duc de Bourgogne. Un petit chien laissé dans son verger est le signe qui indique au chevalier qu’il est attendu. La duchesse de Bourgogne brûle elle aussi d’amour pour le chevalier. Mais ne cède point à ses avances. Le dépit pousse la duchesse à dire à son mari que le chevalier lui a déclaré sa flamme. Pour se justifier, celui-ci avoue au duc l’objet de son amour, et il lui confie le jeu du petit chien qui favorise ses rencontres avec la châtelaine de Vergy. La duchesse apprend bientôt le secret. Elle entreprend de se venger du chevalier, en montrant à. la châtelaine de Vergy qu’elle n’ignore rien de ses amours. Désespérée par ce secret trahi, la châtelaine de Vergy meurt de chagrin. Le chevalier tire une épée et se frappe en plein cœur Le duc, fou de colère, tue sa femme. Les amants seront ensevelis en un même cercueil, tandis que le duc partira au loin sous la robe des Templiers…
Le nom de Vergy était entré dans la littérature avant cette œuvre, avec le Roman de la Violette composé en 1227-1228 par Gerbert de Montreuil. Le héros, Gérard de Nevers défendit le chastiaus de Vergy et l’orphelin qui l’habitait contre les assauts d’un chevalier pillard. Il semble que Vergy ait été alors un lieu de séjour des jongleurs et ménestrels des XII’ et XIII° siècles. Leurs châtelains avaient sans doute le sens de l’hospitalité, d’où l’intérêt que leur pot, terrent les poètes. Il subsiste vingt-deux manuscrits connus de La Chastelaine de Vergi datant du XIII° au XVIII’ siècle. Ils sont conservés à Paris, Berlin, Hambourg, Bruxelles, Oxford, Covington (Etats-Unis), Genève, etc. D’innombrables éditions et études critiques de ce poème ont été publiées depuis le début du siècle dernier. Les trois dernières études importantes ont pour auteurs des spécialistes étrangers qui ont publié leurs recherches en Hongrie, en Allemagne et aux Pays-Bas.