Archive for February 2000

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit.

La Chastelaine de Vergy


Le poème de La Chastelaine de Vergi est l’un des joyaux de la littérature française du Moyen Age (Gaston Raynaud). Ce roman d’amour courtois a peut-être été écrit par un Picard, vers l’an 1240.

… La châtelaine de Vergy s’éprend d’un beau chevalier, compagnon du duc de Bourgogne. Un petit chien laissé dans son verger est le signe qui indique au chevalier qu’il est attendu. La duchesse de Bourgogne brûle elle aussi d’amour pour le chevalier. Mais ne cède point à ses avances. Le dépit pousse la duchesse à dire à son mari que le chevalier lui a déclaré sa flamme. Pour se justifier, celui-ci avoue au duc l’objet de son amour, et il lui confie le jeu du petit chien qui favorise ses rencontres avec la châtelaine de Vergy. La duchesse apprend bientôt le secret. Elle entreprend de se venger du chevalier, en montrant à. la châtelaine de Vergy qu’elle n’ignore rien de ses amours. Désespérée par ce secret trahi, la châtelaine de Vergy meurt de chagrin. Le chevalier tire une épée et se frappe en plein cœur Le duc, fou de colère, tue sa femme. Les amants seront ensevelis en un même cercueil, tandis que le duc partira au loin sous la robe des Templiers…
Le nom de Vergy était entré dans la littérature avant cette œuvre, avec le Roman de la Violette composé en 1227-1228 par Gerbert de Montreuil. Le héros, Gérard de Nevers défendit le chastiaus de Vergy et l’orphelin qui l’habitait contre les assauts d’un chevalier pillard. Il semble que Vergy ait été alors un lieu de séjour des jongleurs et ménestrels des XII’ et XIII° siècles. Leurs châtelains avaient sans doute le sens de l’hospitalité, d’où l’intérêt que leur pot, terrent les poètes. Il subsiste vingt-deux manuscrits connus de La Chastelaine de Vergi datant du XIII° au XVIII’ siècle. Ils sont conservés à Paris, Berlin, Hambourg, Bruxelles, Oxford, Covington (Etats-Unis), Genève, etc. D’innombrables éditions et études critiques de ce poème ont été publiées depuis le début du siècle dernier. Les trois dernières études importantes ont pour auteurs des spécialistes étrangers qui ont publié leurs recherches en Hongrie, en Allemagne et aux Pays-Bas.

 

The Foundation of the Monastery of Vergy


Alas, a few years later, twenty at the most, norman invaders devastated Burgundy and set fire to the monks’ retreat. Saint-Vivant’s legend attributes this unfortunate event to chief Austin, a perfectly historical individual whose action must have taken place in the year 888 or in 891.
One insists upon the fact in order to establish the foundation of Saint-Vivant de Vergy around the year 890 because Manasses was thought to have welcomed the fugitive monks to his chateau.
The reality though seems a bit different. Manasses, the text tells us, after a life fully led during the century (he was one of Duke Richard the Peacemaker’s chief lieutenants) remembered his sins.
Upon the advice of his wife Ermengeard and his brother Gales, Bishop of Autun and of his numerous friends that he counted among the nobility, he began to build a new monastery in the diocese of Autun, in a well secured place on the hillside where the chateau de Vergy stands.
He had the relics of Saint-Vivant placed there along with the bodies of several other saints. This monastery was dedicated to Mary, the Mother of God and to the Blessed Vivant. Manasses died in 918. His brother Gales was Bishop of Autun from 894 until 919.Ermengeard outlived them a long time, l find it impossible to date precisely the year of the foundation of Saint-Vivant. The event took place between 894 and 918.
slide5